Inégalité de Longueur des Membres Inférieurs? l’ILMI

Raccourcissement de jambe

ILMI est l’acronyme de Inégalité de Longueur des Membres Inferieurs, elle est une des affections les plus courantes que le podo orthésiste est amené à prendre en charge. Cette différence de longueur de jambes aux causes multiples n’a pas d’âges certains, et quand elle survient nos interrogations doivent être multiples.

Le bipède qui présente cette chiralité, pourrait devenir le berger d’un troupeau de dahu, en espérant pouvoir tourner dans le même sens, ou à défaut rencontrer un podo orthesite qui pourra le guider vers la hauteur idéale. 😉

 

Le diagnostic de l’inégalité de longueur de jambe

Le diagnostic de l’ILMI est avant tout clinique et il peut signifier un raccourcissement ou un allongement d’un des  membres inferieurs (d’une jambe). Une règle essentielle à sa prise en charge est le facteur douloureux et, ou une gène fonctionnelle. Apres cette mise au point, voyons comment compenser cette différence de hauteur. Il existe de nombreuses techniques pour arriver à un compromis acceptable par le patient, par le biais d’orthèse plantaire et, ou chaussure thérapeutique sur mesures.

Comment positionner le pied dans la chaussure en cas d’inégalité de longueur de jambes ?

 Sauf cas exceptionnel le corps cherchera à compenser cette différence de longueur de lui même en se mettant sur la pointe du pied, nous restons des êtres horizontaux et verticaux (position économiquement faible en énergie) et  une lapalissade que de dire : plus l’inégalité sera importante, plus cela va se voir !

D’un point de vue esthétique nous chercherons à positionner le pied en équin (en pointe) afin de diminuer l’épaisseur avant de la chaussure pour se rapprocher du contre pied, quitte à créer un faux bout (l’équin raccourci en longueur le pied) .La mise en diagonale de ce pied dans notre système de coordonnes cartésien est à la croisée du chemin qui nous fait marcher.

l’ILMI
Inégalité de Longueur des Membres Inférieurs